Les amis de Simba

Un site où l'on peut échanger ses expériences sur l'EFT.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EFT et psy

Aller en bas 
AuteurMessage
Christophie



Nombre de messages : 4
Localisation : Aquitaine
Date d'inscription : 17/09/2008

MessageSujet: EFT et psy   Jeu 18 Sep 2008 - 10:55

bonjour!
bien des choses interressantes ont déjà été écrites! Wink
à mon avis , ce ne sont pas tellement les mots eux-mêmes qui font l'efficacité des phrases EFT, mais l'exactitude du ressenti porté par ces mots, ce qui fait dire à Gary Craig: "soyez précis" et il nous indique que "Même si je suis en boule parce que mon xxxx chef me pompe l'air...." est plus efficace que " même si je suis véxée par mon chef..."
c'est l'"écoute active " qui nous rend les meilleurs services! et cela même envers nous-même!
à propos de Zensight, les formulations sont différentes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EFTmarie



Nombre de messages : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Jeu 11 Sep 2008 - 16:22

stan a écrit:
En suivant mon idée, j’irais jusqu’à dire qu’un praticien EFT part avec un gros avantage s’il a une formation psy. Qu’en pensez-vous ?

Bonjour

Je pense un peu comme toi, dire que pour être un bon thérapeute EFT doit obligatoirement passer par une formation PSY je n'irais pas jusque là, mais je pense en effet que le choix des mots, des phrases est important.

D'un autre coté un thérapeute non-psy avec une vraie empathie envers son patient doit également obtenir de bons résultats. un bon thérapeute a eu souvent un cheminement bien chaotique dans sa vie ... s'il n'est pas devenu complétement rigide et a gardé un Amour de l'humanité et donc de l'autre, il sera trouver les mots justes....

Ensuite il y a la question "tapoter or not tapoter" Laughing

je pense qu'il est impératif de tapoter mais là, ça n'est que mon point de vue.... que je tenterais d'étoffer par le suite

Bonne journée

Olivier

Trouver les mots justes est très important. Pour les problèmes simples c'est la persinne concernée qui exprime ses RESSENTIS avec ses mots et comme elle le dit c'est bon, c'est ce qu'ELLE ressent qui est important même si le thérapeute ou autre l'aurait formulé autrement.

Ce qui est plsu délicat, dans les problèmes complexes c'est par quoi commencer pace qu'il peut y avoir plusieurs tiroirs, c'est là que d'autres pratiques sont utiles aussi.
Et j'en reviens à utiliser la kinésiologie dont l'EFT est issue pour tester lesz procédures.
sunny Marie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stan



Nombre de messages : 18
Localisation : Nord
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Jeu 11 Sep 2008 - 11:46

En suivant mon idée, j’irais jusqu’à dire qu’un praticien EFT part avec un gros avantage s’il a une formation psy. Qu’en pensez-vous ?

Bonjour

Je pense un peu comme toi, dire que pour être un bon thérapeute EFT doit obligatoirement passer par une formation PSY je n'irais pas jusque là, mais je pense en effet que le choix des mots, des phrases est important.

D'un autre coté un thérapeute non-psy avec une vraie empathie envers son patient doit également obtenir de bons résultats. un bon thérapeute a eu souvent un cheminement bien chaotique dans sa vie ... s'il n'est pas devenu complétement rigide et a gardé un Amour de l'humanité et donc de l'autre, il sera trouver les mots justes....

Ensuite il y a la question "tapoter or not tapoter" Laughing

je pense qu'il est impératif de tapoter mais là, ça n'est que mon point de vue.... que je tenterais d'étoffer par le suite

Bonne journée

Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Y23



Nombre de messages : 24
Localisation : Voiron, Isère
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Jeu 28 Aoû 2008 - 16:14

Bonjour,

L’EFT sans tapoter n’est pas forcément Zensight

Le seul fait de se focaliser sur une perception (qui provoque une émotion) sans tapoter fonctionne et ne s’apparente pas à Zensight, bien que dans le fond il a toujours une intention derrière chaque chose que nous faisons.

« Je vais compter à rebours de 5 à 1 et quand je serais à 1 je claquerais des doigts et votre émotion disparaîtra définitivement de votre vie. »

Zensight utilise la formulation d’une intention spécifique et un symbole en tant que signal d’exécution – cette procédure a évidemment été empruntée à l’hypnose, – sauf que l’intention et le signal sont auto-administrés, que le côté rituel a été abandonné. C’est à Larry Nims que nous devons cette nouvelle façon d’utilisrt l’auto-suggestion avec Instant-Bssf, dont Zensight est une évolution. (simplification)


Des personnes vont en psychanalyse pendant des années et pendant des années ils reviennent inlassablement sur les mêmes événements spécifiques de leur vie sans jamais obtenir un résultat. Vous racontez exactement les mêmes événements tout en stimulant les points (tapping continuel) et les résultats ne se font pas attendre. Personnellement je ne doute plus de l’implication des tapotements dans l’effet d’EFT ( il y aurait plusieurs argument en ce sens)– et je pense que plusieurs chemins différents mènent à Rome et que c’est erreur de réduire l’un à l’autre.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloghotel.org/psyence/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 72
Localisation : variable
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Jeu 28 Aoû 2008 - 14:41

Y23 a écrit:


Il est vrai que les tapotements ne sont pas indispensables pour obtenir un effet final tout à fait similaire – mais cela ne veux pas dire qu’ils ne servent à rien.
L' EFT sans tapotement devient du Zensight non ?
Citation :

Les tapotements ont quand même l’importante fonction d’accélérer la dispersion de l’énergie associée à une perception spécifique et de permettre de commencer à réduire la charge affective en dessous du seuil de la conscience, c’est-à-dire avant que nous en prenions complètement conscience. (ce qui évite bien de la souffrance inutile)
Essayez donc vous-même avec deux émotions simples, avec une méthode puis avec l’autre.
J'ai essayé avec des "petites " émotions. Je ne saurais pas dire si j'ai constaté une différence mais de toute façon je prèfère conserver le côté magique des tap tap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simba.exprimetoi.net
Y23



Nombre de messages : 24
Localisation : Voiron, Isère
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Mer 27 Aoû 2008 - 14:57

Bonjour,

Citation :
Alors pour aller plus loin : si les tapotements n'apportaient rien de plus que la répétition de phrases bien choisies ? Iconoclaste non ?

Eh encore, je pense que la répétition ne garanti que le fait rester concentré suffisamment assez longtemps sur la bonne perception pour que l’émotion se dissolve d’elle-même naturellement.

Il est vrai que les tapotements ne sont pas indispensables pour obtenir un effet final tout à fait similaire – mais cela ne veux pas dire qu’ils ne servent à rien. Un exemple extrême c’est celui de l’abréaction. Une abréaction c’est lorsqu’une émotion forte ressort d’un bloque (alors que l’EFT fragmente l’émotion) et cela laisse la gueule de bois pendant 1 à 3 jours, c’est très désagréable et d’un point de vue thérapeutique c’est loi d’être l’idéal. Dans cas l’EFT permet de dissiper très rapidement les résidus de sensations désagréables d’une telle expérience comme si vous ne l’aviez pas vécue, alors qu’avec une simple focalisation sur la bonne perception vous n’obtenez pas les mêmes résultats dans le même temps.

Les tapotements ont quand même l’importante fonction d’accélérer la dispersion de l’énergie associée à une perception spécifique et de permettre de commencer à réduire la charge affective en dessous du seuil de la conscience, c’est-à-dire avant que nous en prenions complètement conscience. (ce qui évite bien de la souffrance inutile)

Essayez donc vous-même avec deux émotions simples, avec une méthode puis avec l’autre.

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloghotel.org/psyence/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 72
Localisation : variable
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Mer 27 Aoû 2008 - 14:23

Y23 a écrit:


D’ailleurs pour moi l’intuition renseigne plus sur la perception correcte du problème que sur le choix des bons mots. Si vous avez une perception correcte, les mots se trouvent plus facilement. Par contre si vous avez une perception erronée, la reformulation, le recherche des mots aide à réviser votre point vue.

Par exemple vous avez peur du vide. Vous identifier cela comme étant la peur de tomber dans le vide Vous tapotez mais cela ne marche pas, il y a toujours une intensité. Soudainement alors que vous replongiez dans votre peur, une intuition surgit: vous percevez que c'est "une peur d'être poussé dans le vide" - et cela fait toute la différence. Vous auriez pu trouver d'autres mots comme "peur de chuter dans le vide, de trébucher dans le néant, de plonger dans la vacuité" que cela n'aurait pas marché non plus.

Pour moi bons mots signifie vraiment bonne perception du problème.
Alors pour aller plus loin : si les tapotements n'apportaient rien de plus que la répétition de phrases bien choisies ? Iconoclaste non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simba.exprimetoi.net
Y23



Nombre de messages : 24
Localisation : Voiron, Isère
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Re: EFT et psy   Mar 26 Aoû 2008 - 17:44

Bonjour,

A mon avis, il est évident qu’un psychanalyste dont la pratique est de rechercher le signifié (expérience) derrière le signifiant (mot) aura probablement une certaine facilité pour aider, encourager la personne à trouver les bon mots, le bon angle de perception (car c’est cela qui est recherché au travers les mots.)

Il est aussi possible que le cognitiviste qui a étudié la relation entre la mémoire sémantique (mots) et épisodique (expérience) sache mieux cibler un problème du fait de connaître certaines loi de la verbalisation et du rappel sélectif.

Du moins c’est ce que l’on pourrait attendre comme application de cette forme de recherche.

Donc oui, une formation psy aide très probablement, mais de là à dire qu’elle soit nécessaire pour obtenir de bons résultats, je ne crois pas.

Etre écrivain aidera aussi car c'est surtout la question de nommer les choses correctement et cela dépend aussi d’une perception correct du problème…

D’ailleurs pour moi l’intuition renseigne plus sur la perception correcte du problème que sur le choix des bons mots. Si vous avez une perception correcte, les mots se trouvent plus facilement. Par contre si vous avez une perception erronée, la reformulation, le recherche des mots aide à réviser votre point vue.

Par exemple vous avez peur du vide. Vous identifier cela comme étant la peur de tomber dans le vide Vous tapotez mais cela ne marche pas, il y a toujours une intensité. Soudainement alors que vous replongiez dans votre peur, une intuition surgit: vous percevez que c'est "une peur d'être poussé dans le vide" - et cela fait toute la différence. Vous auriez pu trouver d'autres mots comme "peur de chuter dans le vide, de trébucher dans le néant, de plonger dans la vacuité" que cela n'aurait pas marché non plus.

Pour moi bons mots signifie vraiment bonne perception du problème.


Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloghotel.org/psyence/
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 126
Age : 72
Localisation : variable
Humeur : Excellente
Date d'inscription : 29/03/2008

MessageSujet: EFT et psy   Mar 26 Aoû 2008 - 15:14

Je pratique l'EFT sur moi-même avec succès depuis neuf mois maintenant, je constate que ça marche sans comprendre pourquoi et ça m’agace...
Peut-être que je vais enfoncer une porte ouverte, mais j’ai de plus en plus la certitude que le secret de la réussite réside dans le choix des mots. Tout tiendrait alors dans l'intuition de la personne qui se traite elle-même et dans l'intuition et de talent du praticien dans les autres cas.
En suivant mon idée, j’irais jusqu’à dire qu’un praticien EFT part avec un gros avantage s’il a une formation psy. Qu’en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simba.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EFT et psy   

Revenir en haut Aller en bas
 
EFT et psy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les amis de Simba :: Témoignages et questions.-
Sauter vers: